Vélo : quel matériel pour la sécurité ?

La règlementation des vélos varie d’un pays européen à l’autre. Bien souvent, on ne demande au cycliste d’équiper son vélo que d’un système de frein à l’avant et à l’arrière. C’est un minimum, mais cela ne peut vous prémunir de tous les dangers. Il existe d’autres équipements qui pourront vous garantir une meilleure sécurité.

Améliorer la visibilité du cycliste

Un des éléments les plus importants pour assurer la sécurité d’un cycliste est sa visibilité. Ainsi il est essentiel d’équiper son vélo de feux de signalisations. Ces feux doivent émettre une lumière blanche ou jaune à l’avant et une lumière rouge à l’arrière. Vous pouvez aussi munir votre vélo de catadioptres, ce sont des dispositifs réfléchissants qui pourront améliorer grandement votre visibilité. Sachez aussi, que vous êtes dans l’obligation de porter un gilet rétro-réfléchissant lorsqu’il fait nuit.

Vous pouvez améliorer encore plus votre visibilité en portant des vêtements de couleur claire ou en optant pour des pneus à bandes latérales réfléchissantes.

Pour prévenir un éventuel accident, le cycliste doit lui aussi avoir une bonne visibilité. Les rétroviseurs sont la solution, ils peuvent vous avertir d’un danger venant de l’arrière. Ils peuvent aussi vous informer d’un véhicule qui s’apprête à vous doubler alors que vous comptez changer de trajectoire à un croisement. À savoir que la plupart des accidents se produisent lorsque les trajectoires se coupent à un croisement. Les rétroviseurs vous permettront donc de vous prévenir de ce type de danger. Ce n’est pas pour rien que les voitures en soient équipées.

Toujours est-il qu’une insécurité peut surgir par l’arrière, il est ainsi conseillé d’équiper votre vélo d’un écarteur de danger. C’est un matériel pour la sécurité à vélo qui pourra vous prévenir de certains automobilistes qui doublent d’un peu trop près les cyclistes.

Se faire entendre par les véhicules avoisinants

La sonnette est aussi un équipement obligatoire. Ce dispositif vous permettra de prévenir les automobilistes et autres véhicules aux alentours. Vous pouvez opter pour un simple sifflet mais pour une sécurité optimale, il est conseillé d’utiliser un klaxon. Ce klaxon devra doit pouvoir se faire entendre à 50 mètres à la ronde au moins. Il existe d’autres avertisseurs sonores comme la vuvuzela mais il est interdit dans certains pays. Après tout, le but est de pouvoir se faire entendre correctement et non de faire sursauter les piétons.

Des équipements non-obligatoires mais fortement conseillés

Le port du casque n’est pas obligatoire pour un cycliste en milieu urbain, cependant il est obligatoire pour toutes personnes âgées de moins de 12 ans. Mais il est toujours conseillé d’en porter un même si vous êtes un adulte. Le casque pourra s’avérer d’une grande aide pour protéger votre tête en cas de chute. Sachez que les blessures liées à un choc crânien sont la première cause de décès chez les cyclistes. Ainsi il faut en permanence se munir d’un casque lorsque vous enfourchez votre monture.

Enfin le problème récurrent que rencontre souvent les cyclistes est le vol. Il n’est pas rare que l’on se fasse voler son vélo en milieu urbain. Il est alors conseillé d’avoir en sa possession un anti-vol. Il en existe différents modèles, veillez à l’utiliser même si vous ne partez que pour quelques minutes faire vos courses.

Vélo : quel matériel pour augmenter le confort ?
Quel matériel de vélo pour enfant ?